image-petition.png

Nous prenons soin de vos enfants, pour combien de temps encore ? La couche est pleine !

Mobilisation du secteur de l’enfance.

Un préavis de grève a été déposé par le front commun syndical pour ce mercredi 05/05/21. Il concerne tous les milieux d’accueil de l’enfance de la Fédération Wallonie-Bruxelles.


Nous sommes restés ouverts, mais nous soutenons leurs revendications. Une fois de plus, comme nous le sommes chaque jour, nous étions là pour prendre soin de vos enfants. Il nous tenait par contre à cœur de vous expliquer quelle est notre réalité  et de vous inviter à signer la pétition !


Voici les revendications portées par la Fédération des Initiatives Locales pour l’Enfance (File) auxquelles nous adhérons complètement :


Secteur reconnu comme essentiel durant la crise sanitaire la plupart des milieux d’accueil (crèches, accueillantes, accueils extrascolaires, écoles de devoirs…) n’ont jamais fermé. Les professionnels sont restés à l’écoute des familles, malgré la complexité des mesures sanitaires, malgré le financement insuffisant et le manque de matériel d’hygiène, malgré la fatigue et la surcharge de travail.


Les professionnels de l’accueil sont là, pour vos enfants, pour tous les enfants. C’est leur bien-être et la qualité de l’accueil qui sont au centre de nos préoccupations.

Alors que nous sommes déjà mis à mal financièrement par la crise sanitaire, nous apprenons aujourd’hui que ces réformes tant attendues par le secteur tomberaient à l’eau.

Pour la réforme petite enfance, nous attendions un renforcement en personnel d’accueil, le financement de postes de directions, l’accès à un contrat de travail pour sortir les accueillantes conventionnées de la précarité, …

Pour l’accueil temps libre, nous attendions une vraie réforme incluant la valorisation et la reconnaissance du secteur, des conditions de travail correctes, des moyens pour offrir aux enfants un accueil de qualité…

Qu’en sera-t-il demain ?

Les projets de réformes deviennent des réformettes, les financements sont quasi inexistants et la concertation est oubliée. Nos exigences de base qui conditionnent un accueil de qualité ne sont pas rencontrées et sont remplacées par d’autres projets moins essentiels tels que des éco-crèches, de l’éveil culturel, des projets pilotes…

Le risque est grand de voir la qualité de l’accueil de vos enfants diminuer, ainsi que le nombre de places d’accueil.

Les perspectives de ces améliorations nous ont permis de tenir bon. Vous comprenez notre désenchantement !

Parents, professionnels, nous avons besoin de vous pour nous faire entendre auprès du monde politique !

Que souhaitons-nous ?

  • Un accueil de qualité et accessible pour tous les enfants

  • Des professionnel.le.s en suffisance pour l’accueil des enfants

  • Du personnel formé, avec des conditions de travail correctes et des statuts stables

  • La poursuite et le financement des réformes de l’accueil petite enfance et de l’accueil temps libre

N’hésitez surtout pas à partager ces revendications afin de nous rendre visible au plus grand nombre et rendre notre voix plus audible.


Et surtout, aidez-vous en signant cette pétition.