Organisation de l'entreprise

Techniques pour faire face au confinement...

  • Etablir un planning :

On en parle souvent mais avoir un planning simplifie beaucoup la vie tant pour nous adultes que pour nos enfants. En effet, avoir un planning permet d’amener une structure là où il n’y en a plus. D’une vie structurée (semaine / week-end, école, vacances, temps chez les grands-parents ou dans la famille, travail, devoir etc.), toute la famille passe à une journée qui n’en fini pas, une journée qui dure des semaines. Du temps à ne plus savoir qu’en faire. Faire un planning, c’est mettre de la structure dans le chaos et permettre de reprendre le contrôle sur nos journées et sur le temps qui file. Il est important de garder une différenciation entre la semaine et le week-end (par exemple le week-end on ne (télé)travaille pas, la plage horaire pour jouer ensemble est plus grande, etc.).

Selon les besoins de la famille, dans le planning on prévoit des temps pour : se lever, (télé)travailler, l’école, les tâches ménagères, jouer seul∙e, jouer ensemble, manger, faire une promenade (c’est autorisé !), se dépenser, se relaxer, se coucher, etc. Ce planning doit aussi contenir des moments de pause où chacun∙e peut faire ce qu’elle∙il a envie de faire à ce moment-là.

Les enfants, tout comme les adultes, sont angoissés par le vide. Structurer le temps permet de le remplir et de savoir que si un parent n’est pas disponible maintenant, il le sera à tel autre moment.

Surtout si vous télétravaillez, soyez très clairs sur les moments où vous êtes disponibles et ceux où vous ne l’êtes pas du tout !

  • Maintien des rituels

Tout comme votre planning, les rituels structurent et rassurent vos enfants. La période est spéciale et les enfants le sentent, il y a du changement dans l’air. C’est pourquoi il est important de pouvoir se raccrocher à du « connu », ça retire quelques incertitudes, ça rassure et ça fait du bien. Il peut s’agir du lavage des mains avant de manger tout comme d’une histoire ou d’une chanson avant d’aller dormir. Il peut y en avoir plusieurs sur une journée et être de nature très diverses… l’important c’est qu’il s’agisse d’un petit moment particulier que l’enfant connait, qu’il attend, et qu’il reçoit.

Le mieux c’est de reprendre les rituels d’avant et s’il n’y en avait pas, profitons de cette période pour en mettre en place :-) ! Ce sera aussi une façon d’amortir le passage vers la fin du confinement.

  • Tout le monde participe aux tâches ménagères :

Vous êtes nombreux∙ses à chercher comment occuper vos enfants en cette période. Les tâches ménagères sont aussi une occupation. Adaptées à l’âge de l’enfant, elles lui permettent de prendre part à la vie de famille et de se rendre compte que les choses ne se font pas toutes seules, par magie. Et petit bonus, ça allège vos tâches à vous et vous permet de prendre plus de temps pour vous ou pour vos enfants !

  • Proposez des activités

Nombreux sont les sites qui proposent des activités. Sur celui-ci notamment, nous nous efforçons de vous proposer des activités simples à mettre en œuvre, en lien avec nos valeurs. N’hésitez pas à faire le plein d’idées !

  • Pensez à votre couple :

Selon vos emplois du temps respectifs, essayez de prévoir des temps « entre adultes » pour pouvoir discuter de la gestion de la maison mais aussi de ce qui vous préoccupe. Ca peut être pendant la sieste des petits ou si vos enfants sont plus grands durant un temps calme. Le soir, vous pouvez aussi décider de dîner en tête-à-tête lorsque les enfants sont couchés ou font un dernier jeu. Pensez à vous prévoir des activités ensemble pour vous détendre : séance de massage, film ou série à regarder lovés dans le canapé, faire des albums photos, lire…

  • Gestion des courses :

Comme pour le planning, ce qui combat le chaos, c’est la structure ! Essayez donc de prévoir les menus pour la semaine. Cela vous permettra de ne sortir qu’une seule fois pour faire vos courses et de diminuer le stress. Prévoyez un ou deux menus alternatifs afin de ne pas vous retrouver dépourvus s’il manque des ingrédients lorsque vous faîtes vos courses. Prévoyez du frais pour continuer à vous nourrir sainement et avec le plaisir de cuisiner (légumes, fruits, poissons, viande), du rapide pour les moments de rush (pâtes, sandwichs de fromage, biscuit), des essentiels pour l’hygiène (savon, couches), etc.

Selon vos préférences, rendez-vous ensuite au supermarché ou auprès des petits commerçant∙es de votre quartier.

  • On tente la gestion des émotions :

Plusieurs articles ici vous permettront d’en apprendre davantage sur la gestion des émotions des adultes et des enfants.

 

02/242/42.42

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

©2020 par Liens De Quartier Petite Enfance asbl. Créé avec Wix.com